L\'amour palimpeste suivi de Coeur rhapsodie, coeur absolu et de L\'Elégie de Cabourg - Olympia Albert, Olympia Alberti
  • Date de parution: 22/08/2012
  • Editeur: Salvator
  • EAN: 9782706709289

Recommander

Bibliothèque
Prix conseillé : 22.00€ Ajouter au panier

L'amour palimpeste suivi de Coeur rhapsodie, coeur absolu et de L'Elégie de Cabourg

Résumé du livre : L'amour palimpeste suivi de Coeur rhapsodie, coeur absolu et de L'Elégie de Cabourg

Pour la première fois depuis leur parution, et un prix de poésie de l'Académie française, les deux livres de poèmes d'Olympia Alberti, L'Amour palimpseste et Coeur rhapsodie coeur absolu, sont ...
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Partager :
  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Myspace
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Technorati
  • Partager sur Wordpress
  • Partager sur Typepad
  • Partager sur Digg
  • Partager sur Google
  • Partager sur Netvibes

D'autres livres des mêmes auteurs

  • Une année avec Etty Hillesum

    Une année avec Etty Hillesum

  • Les grands interprètes

    Les grands interprètes

  • Caravansérail

    Caravansérail

  • L'exil et la solitude

    L'exil et la solitude

  • Colette

    Colette

  • Rive de bronze, rive de perle

    Rive de bronze, rive de perle

Recommandation du Club de lecture Poésie et Théâtre
  • Nouvelles du Plateau S
    Nath G

    Nath

    73 livres

    Nouvelles du Plateau S Recommandé par Nath G

    Dans un sanatorium situé sur les hauteurs d'un plateau symbolique aux environs de Tokyo, la vie des ...

Critiques du Club de lecture Poésie et Théâtre
  • Le spectateur condamné à mort
    Sophie Masteau

    Sophie

    Officiel 776 livres

    Pas de cadavre ! L’avis de Sophie Masteau sur Le spectateur condamné à mort

    Passé maître dans la dénonciation de l'absurdité de notre monde, Matéï Visniec, auteur roumain ...

  • Le mot progrès dans la bouche de ma mère sonnait terriblement faux
    Sophie Masteau

    Sophie

    Officiel 776 livres

    Théâtre très noir et morbide L’avis de Sophie Masteau sur Le mot progrès dans la bouche de ma mère sonnait terriblement faux

    Il faut avoir un petit peu le moral pour aborder ce texte car l'optimisme n'est pas au ...

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité