"Charlie Hebdo" : deux ans après, de nouveaux témoignages en librairie

05/01/2017

Deux ans après l’attentat contre Charlie Hebdo, les proches des victimes comme les journalistes continuent de trouver des ressources dans l’écriture. C’est ainsi que paraissent cette semaine Prends le temps de penser à moi (Grasset) signé Gabrielle Maris Victorin fille de l’économiste Bernard Maris, mort à la rédaction de l’hebdomadaire satirique, et Charlie Hebdo, le jour d’après (Fayard), une enquête de Marie Bordet et Laurent Telo démontrant comment le journal est devenu un véritable symbole.

Cela fera deux ans ce 7 janvier que la rédaction de Charlie Hebdo a été prise pour cible par les frères Kouachi. Mais les questions et la douleur persistent que ce soit pour les proches des victimes ou les enquêteurs. Comme pour les gens touchés par l’attentat du Bataclan et des terrasses parisiennes, l’écriture reste un moyen de trouver des réponses.

 

Gabrielle Maris Victorin se souvient de son père

 

Gabrielle Maris Victorin, fille de l’économiste Bernard Maris mort sous les balles des frères Kouachi, vient ainsi de publier Prends le temps de penser à moi chez Grasset. "J’avais envie de retrouver mon père, de me rapprocher un peu de lui. C’est vrai que je n’avais pas mesuré, peut-être un peu naïvement, le côté homme public. (…) Ce livre, c’était une manière de repartir en arrière et de chercher un peu dans ce que je connaissais, moi, de lui", a expliqué la jeune femme au micro de Léa Salamé sur France Inter ce jeudi 5 janvier. Emue de prendre place dans le studio fréquenté par son père une fois par semaine jusqu’à sa mort à l’occasion d’une chronique, elle a également expliqué qu’elle n’avais pas mesuré à quel point nous restions les enfants de nos parents avant qu’ils ne meurent. Un joli livre évidemment triste mais aussi heureux racontant tout simplement l'histoire d'un père et de sa fille.

 

Gabrielle Maris Victorin : "A chaque attentat... par franceinter

 

Charlie Hebdo : le temps du symbole

 

Si l’émotion et les souvenirs intimes président bien sûr à cet ouvrage, c’est l’enquête journalistique qui a guidé la plume de Marie Bordet et Laurent Telo pour écrire Charlie Hebdo, le jour d’après paru chez Fayard. Ils dressent en effet le récit d’un "après" sidérant. Si les terroristes ont clamé "On a tué Charlie Hebdo", ils en ont, au contraire, fait un symbole planétaire. Les deux journalistes analysent là les retentissements politiques, financiers et idéologiques du drame dans un ouvrage passionnant.

 

Lire un extrait de Prends le temps de penser à moi.

 

N.S

Commentaires
Soyez le premier à laisser un commentaire !