Ses infos 

Date de naissance : 13/08/1981

Genre : feminin

Ses préférences plus de préférences
Ses thèmes préférés
Ils la suivent (1)
  • Thomas MyBOOX
tous
Elle les suit (0)
tous
Vous êtes sur le profil de Nat Leroy
Insérer ici ma citation  
Lecteur

Critique de "Du vent dans mes mollets"

Sa note:
L'enfance 17/10/2012 par
Cette critique a été lue 194 fois
  • 0 avis positif
  • 0

CritiqueL’écriture de l’histoire est dans un style enfantin, cela ne ma aucunement déranger car cela m’a permise de me mettre dans la tête de cette petite fille. J’ai trouvé cela très agréable à lire.Un livre très touchant qui nous ramène a nos souvenirs d’enfants et aux difficultés de grandir.

  • Partager :
  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Myspace
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Technorati
  • Partager sur Wordpress
  • Partager sur Typepad
  • Partager sur Digg
  • Partager sur Google
  • Partager sur Netvibes

Bienvenue, souhaitez-vous laisser un commentaire ?

30/10/2014

Commentaire:

Recommandation du Club de lecture Ados
  • L'appel
    Virginie Neufville

    Virginie

    Officiel 1295 livres

    L'appel Recommandé par Virginie Neufville

    Endgame est une réalité. Endgame a commencé. Douze jeunes élus, issus de peuples anciens. ...

  • Resurrectio
    Virginie Neufville

    Virginie

    Officiel 1295 livres

    Resurrectio Recommandé par Virginie Neufville

    Marie se réveille un matin dans un laboratoire, le corps recouvert de cicatrices. A son chevet se ...

Critiques du Club de lecture Ados
  • L'appel
    Virginie Neufville

    Virginie

    Officiel 1295 livres

    Ce qui sera, sera. L’avis de Virginie Neufville sur L'appel

    Le lecteur averti (ou non) de littérature jeunesse n'a pas pu passer à côté du battage ...

  • Resurrectio
    Virginie Neufville

    Virginie

    Officiel 1295 livres

    Le mythe de Frankenstein version ado L’avis de Virginie Neufville sur Resurrectio

    Quand Marie se réveille sur une table métallique, dans une pièce immaculée, rien ne lui revient ...

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité