Ses infos 

Date de naissance : 08/03/1972

Ils la suivent (83)
  • Laetitia .
  • Palimpseste 8
  • Abigail A.
tous
Elle les suit (24)
  • Abigail A.
  • Jostein Alias
  • Bouba BART
tous
Vous êtes sur le profil de Victoire Nguyen
Un livre qui a l'épaisseur et le poids d'un pain de seigle. Je l'émiette chaque matin. Les livres ne disparaîtront jamais. Il y aura toujours deux mains pour accueillir un peu de langage, quelqu'un pour s'éloigner de la tribu et recopier les écritures que font les étoiles dans le ciel (La grande Vie de Christian Bobin)  
Lecteur Officiel

Critique de "Nos Silences"

Sa note:
Je n'ai pas eu "ma nuit de henné" 19/08/2012 par
Cette critique a été lue 384 fois
  • 1 avis positif
  • 0

Quelques mots sur l'auteurWahiba Khiari est née à Alger en 1969. Après des études d'anglais, elle obtient son concours pour devenir professeur d'anglais. En 1997, elle quitte l'Algérie pour s'installer en Tunisie. Elle s'inscrit dans un atelier d'écriture et devient responsable du rayon littérature d'une grande librairie de Tunis. "Nos silences" est son premier roman.

CritiqueLe roman est court. Le récit des faits bouleverse, remue et suscite écoeurement. Il s'agit d'une page sombre de l'histoire d'Algérie des années 90. Dans ces années là, les jeunes filles sont enlevées, séquestrées, violées puis assassinées. On les appelle "les filles de la décennie noire". Libérées par l'armée, et pour la bonne marche de la pacification, le pays leur demande de pardonner et de passer à autre chose. "Pardonner? refouler mes souffrances, taire mes douleurs, torturer ma mémoire. M'auto-mutiler pour effacer l'horreur de ma tête. Me résigner, accepter, me soumettre, me suicider quoi!".

"Nos silences" est un roman à deux voix: il y a la narratrice, professeur d'anglais d'une jeune fille portée disparue du jour au lendemain. La narratrice porte elle même le poids du passé et un traumatisme qui ne dit pas son nom mais qui hurle au travers son corps qui somatise. Elle décide donc d'écrire l'histoire et de raconter au monde ce qui se passe dans son pays et ce que certains hommes font subir aux femmes. "(..) je ne fais qu'esquisser des histoires que j'ai connues, mais de loin, de trop loin pour réussir à rendre le rouge du sang ou le noir de la nuit. Tout ce que j'ai vécu de réel, c'est la peur et l'attente quotidienne de la mort. j'ai vécu aussi la solitude d'un peuple, son désarroi, sa désillusion, et tous ses pourquoi sans réponses."

La deuxième voix est celle de la jeune fille disparue. Elle aime lire. Elle aime l'école. Elle aime bien son professeur d'anglais: cette femme qui les oblige à imaginer une vie, un destin possible pour eux mêmes dans une Algérie à feu et à sang. Elle aime bien ce cousin pour qui elle se fait belle... Elle aime aussi sa soeur aînée, enlevée sous ses yeux. Elle sait par instinct que ces hommes reviendront l'enlever à sa famille incessamment sous peu. Et au fil des pages, le lecteur assiste impuissant à son histoire et à sa descente aux enfers.

Le roman ne tombe pas pour autant dans le larmoyant. Il restitue surtout l'injustice et l'absence de condamnation de ces criminels fanatiques bien que l'Algérie voit ces jeunes filles comme des victimes. "La fatwa ne nous réhabilitera pas, même si elle nous a déclarées "pures et innocentes" et "dignes de respect". Qui va nous respecter? Les hommes pour qui nous ne serons plus que le reste de femmes, des corps où l'on s'est servi à pleines mains à pleines dents, un tas de détritus, juste bonnes à être jetées aux oubliettes? Et lui, voudra-t-il jamais de moi?"

"Nos silences" est tout sauf le silence, synonyme de mort et d'oubli. Un roman saisissant sur le calvaire de ces femmes algériennes.

  • Partager :
  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Myspace
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Technorati
  • Partager sur Wordpress
  • Partager sur Typepad
  • Partager sur Digg
  • Partager sur Google
  • Partager sur Netvibes

Bienvenue, souhaitez-vous laisser un commentaire ?

26/11/2014

Commentaire:

Recommandation du Club de lecture Romans et nouvelles
  • Central Park
    Allison C

    Allison

    136 livres

    Central Park Recommandé par Allison C

    Alice et Gabriel n'ont aucun souvenir de la nuit dernière… pourtant, ils ne sont pas près de ...

  • Ca peut pas rater !
    Allison C

    Allison

    136 livres

    Ca peut pas rater ! Recommandé par Allison C

    - J'en ai ras le bol des mecs. Vous me gonflez ! J'en ai plus qu'assez de vos sales coups ! C'est ...

Critiques du Club de lecture Romans et nouvelles
  • Central Park
    Allison C

    Allison

    136 livres

    toujours aussi surprenant L’avis de Allison C sur Central Park

    J'ai une fois de plus été surprise par la fin de ce roman. Très bon roman!!!

  • Maudit karma
    Allison C

    Allison

    136 livres

    Juste à lire L’avis de Allison C sur Maudit karma

    Je n'ai pas raffolé de ce roman mais je pense qu'il est à lire.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité