Ses sites
Ses infos 

Date de naissance : 01/04/1975

Genre : feminin

Ils la suivent (187)
  • Solera .
  • Alex .
  • Laetitia .
tous
Elle les suit (33)
  • Tiphaine A
  • Jostein Alias
  • Emma Aurange
tous
Vous êtes sur le profil de Virginie Neufville
"Le romancier n’est pas quelqu’un qui résout les problèmes. C’est quelqu’un qui pose les questions." Haruki MURAKAMI, "1Q84" tome 1  
Lecteur Officiel

Critique de "Ouest"

Sa note:
"Faut pas penser, faut pas." 19/10/2012 par
Cette critique a été lue 218 fois
  • 1 avis positif
  • 1

Critique1789,1848,1851, autant de bouleversements politiques dont les résonances n'atteignent que très modérément la population provinciale, surtout celle de l'Ouest dont les terres agricoles appartiennent encore aux nobles.
Le domaine de Perrrières appartient au Baron de l'Aubépine. Monsieur est baron mais il se réclame républicain, n'hésitant pas à se rendre à Paris lorsque "ça chauffe", même si au passage, il oublie de payer les gages de ses employés. Issu d'une vieille famille de propriétaires terriens, il fut d'abord un fils rejeté par un père bourru, et un époux cocufié. Lorsqu'il hérite du château, il consent à garder le garde-chasse Lambert, et son épouse Eugénie, alors qu'il déteste les chiens et la chasse.
Très vite, le couple d'employés se rend compte que leur patron est un électron libre: "les barons ont toujours vécu selon leur fantaisie, et celui-là a de la fantaisie à l'envers de tous les barons." En effet, il a des idées politiques en contradiction avec les intérêts de sa classe sociale, mais surtout, il a des phases d'euphorie, suivies de longues périodes d'abattement ou d'enfermement. Les choses se corsent lorsque le baron ramène des jeunes filles "de rien" au domaine et les poursuit, la nuit, dans les couloirs de sa demeure.
Lambert est un homme droit, conscient de ses devoirs, mais c'est surtout un honnête père de famille qui voit d'un mauvais œil les lubies du patron lorsque ce dernier commence à rôder autour de sa fille Magdeleine. Or, au lendemain des révolutions, dans une république agonisante et un second empire qui condamne et exile à tout bout de champ, il hésite à dénoncer le baron lorsqu'il se rend compte qu'il est un assassin.
"Une guerre intérieure" débute entre les deux hommes; Lambert se tait : "on le tient, s'il nous fiche dehors, je le menace de la guillotine. Il va nous soigner comme jamais." Le baron de l'Aubépine est un homme malade dont le point d'orgue sera son amitié inventée avec Victor Hugo...
Lambert et sa famille sont-ils des "bourreaux domestiques"? Séquestration, chantage, secret; pris à froid cela y ressemble hors contexte. Or, lorsqu'on entre dans le récit, le lecteur se rend compte que le problème est bien plus complexe: lutte de classe larvée, mœurs campagnardes bien établies dans lesquelles le propriétaire doit être un chasseur, un patron, bref un homme de terrain, et non un coureur de jupons à moitié fou, pétri d'idées politiques contradictoires, capable de rester enfermé pendant des jours....Lambert perd en fait ses repères, s'en construit d'autres, réussit à s'en contenter jusqu'au jour où les rôles s'inversent: le baron se repose trop sur lui...
S'installe alors un climat étouffant porté par le huis clos des murs du château, puis brisé par les vastes hectares sauvages du domaine.
"Ouest" est un livre intrigant donnant un point de vue original sur la déliquescence et la remise en cause des habitudes sociales d'avant la Révolution.

  • Partager :
  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Myspace
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Technorati
  • Partager sur Wordpress
  • Partager sur Typepad
  • Partager sur Digg
  • Partager sur Google
  • Partager sur Netvibes

Bienvenue, souhaitez-vous laisser un commentaire ?

23/07/2014

Commentaire:

  • 1 commentaire
  • (M.) Dominique Léger

    Membre officiel

    Ah, Ouest ! Un de mes coups de foudre les plus... foudroyants ! J'en garde un souvenir éblouissant.

Recommandation du Club de lecture Romans et nouvelles
  • Les heureux et les damnés
    JayBe Meschi

    JayBe

    0 livre

    Les heureux et les damnés Recommandé par JayBe Meschi

    Anthony et Gloria, beaux, jeunes et doués, forment un couple obsédé par l'argent, prêt à tout ...

Critiques du Club de lecture Romans et nouvelles
  • Avril-Juin
    Pignouf G

    Pignouf

    173 livres

    un peu déçu L’avis de Pignouf G sur Avril-Juin

    J'ai trouvé le récit un peu long et plat, l’intérêt du lecteur n'est pas vraiment stimulé. A ...

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité