Ils la suivent (97)
  • Solera .
  • Alex .
  • Françoise ...
tous
Elle les suit (67)
  • CHRISTINE B
  • Estelle B
  • I B
tous
Vous êtes sur le profil de Jostein Alias
La lecture est une amitié  
Lecteur Officiel

Critique de "Les larmes d'Aral"

Sa note:
Dense et captivant : un bon polar 12/07/2012 par
Cette critique a été lue 377 fois
  • 3 avis positifs
  • 0

CritiqueJe dois avouer que je suis assez impressionnée par la densité de ce roman, sa construction, son suspense maintenu jusqu'à un dénouement grandiose et inattendu.
Quel lien peut-il y avoir entre le terrorisme de l'IRA, les émigrés tchétchènes, les caches d'armes de la guerre froide, les armes biologiques? Comment relier dans une même histoire des paupières tatouées vieilles de cinq mille ans, des chapelets radioactifs, des calculs scientifiques sur les trous de l'espace? Jérôme Delafosse y parvient avec cohérence, références historiques et scientifiques. Il maîtrise parfaitement les évènements mondiaux, les liens entre les différents services de police, les informations sur les différents réseaux comme le SAC ( Service d'Action Civique) créé sous De Gaulle ou le réseau de la Rose des Vents.
Les personnages sont bien construits. On connaît le passé de Sinead, l'irlandaise et sa ténacité l'emmène au bout de cette enquête sur la mort de son mari.
Raphaël Zeck, ancien membre des commando marines, est inspecteur divisionnaire à la Section Anti Terroriste de la brigade criminelle. Lui, aussi a ses fantômes liés au passé. Il n'a rien à perdre et son caractère impulsif le mène hors des limites, en conflit avec les chefs de DST. Sinead et Raphaël se retrouvent sur cette enquête complexe où les rebondissements se succèdent, les protagonistes se mêlent.
J'ai vraiment été captivée par cette histoire, bluffée par autant de ramifications. Je craignais d'être déçue par la fin tant la trame se complexifiait et en fait, l'auteur a parfaitement maîtrisé jusqu'à un dénouement étonnant mais cohérent.
Certes, j'ai pensé que nos deux enquêteurs trouvaient souvent trop rapidement des explications, sans preuves ou que certains avouaient bien vite. Mais le rythme du récit, la densité des évènements font aisément passer les quelques doutes qui s'immiscent à la lecture.
L'auteur nous fait profiter de son talent de grand reporter, de voyageur et bâtit avec sérieux un bon roman policier.

  • Partager :
  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Myspace
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Technorati
  • Partager sur Wordpress
  • Partager sur Typepad
  • Partager sur Digg
  • Partager sur Google
  • Partager sur Netvibes

Bienvenue, souhaitez-vous laisser un commentaire ?

21/08/2014

Commentaire:

Recommandation du Club de lecture Littérature
Critiques du Club de lecture Littérature
  • Pétronille
    Anne-Laure Capredon

    Anne-Laure

    426 livres

    Pétronille L’avis de Anne-Laure Capredon sur Pétronille

    Malgré une fin un peu bâclée à mon goût, ce Nothomb 2014 est une bonne cuvée. De l'humour, du ...

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité