Ses infos 

Date de naissance : 25/12/1959

Genre : masculin

E-mail : thierry.cousteix@wanadoo.fr

Ils le suivent (58)
  • Solera .
  • Palimpseste 8
  • Jostein Alias
tous
Il les suit (37)
  • Solera .
  • I B
  • Monique Barbet
tous
Vous êtes sur le profil de THIERRY COUSTEIX
"Je divise toutes les oeuvres en deux espèces : celles que j'aime et celles que je n'aime pas." Tchékhov. Ici je ne parlerai que des livres que j'aime.  
Lecteur Officiel

Critique de "Une brève histoire de l'avenir"

Sa note:
Attali le charlatan. 22/09/2012 par
Cette critique a été lue 501 fois
  • 3 avis positifs
  • 9

CritiqueSur MyBoox je ne parle que des livres que j'aime. Parce que j'aime les livres, parce que j'aime MyBoox. Et puis suis pas un méchant.
Et puis j'estime que dans la vie on n'a pas trop de temps à perdre...
Mais là je suis à bout. A cran.
Quand je vois qu'un livre comme "Une brève histoire de l'avenir" (titre emprunté à l'excellent "Une brève histoire du monde" de Gombrich) se vend (se multiplie ?) comme des petits pains et ben je craque.
Veuillez m'excuser...
Alors j'emprunte ce livre à un ami (si, si, j'ai des amis qui lisent Attali, qu'est-ce que vous croyez ? ben oui ma porte est toujours ouverte, j'ai horreur des clés).

"L'Italie, le Portugal, la Grèce et plusieurs nouveaux États
membres ont eux aussi mené des réformes courageuses, pour
contrôler leurs dépenses publiques, moderniser leur administration,
et mieux recruter leurs agents publics."
Ben voyons, y'a qu'à faire comme ça !
Courageux frères humains, serrez-vous la ceinture, ouvrez-la bouche bien grand et dites "Amen" au Nouveau Gouvernement Mondial, à l'hyperdémocratie.
Frères humains qui après nous vivez, n'ayez les coeurs contre nous endurcis ... et priez Dieu-Attali que tous nous veuille absoudre !

Le gourou Attali, chromé-rutilant de prestigieuses et lucratives occupations ("Attali Associés", "Euro Fédération", "PlaNet Finance" et j'en passe et des meilleures) dessine (tel un magicien d'Oz) l'avenir à tous ceux qui ne savent pas de quoi demain sera fait.
"Aujourd'hui se décide ce que sera le monde en 2050 et se prépare ce qu'il sera en 2100."
Et demain, je fais comment pour nourrir mes gosses, cher apôtre de la rigueur ?

Attali est un prétentieux charlatan (de la haute finance, de la basse philosophie à deux sous) qui bat son tambour (qui sonne creux) dans la lucarne abrutissante.
Il veut nous faire peur...
L'enfer est tout proche. Restons très sages, le marchand de sable (ex publicitaire, ça peut servir) est passé...
De la poudre aux yeux.
Un bonimenteur adoubé par les médias qui change d'idées comme de chemises Lacoste (ou de montres Rolex, puis Mitterand, puis Sarkozy, et puis quoi encore ?).
Un ubuesque Nostradamus (un Monsieur météo de l'au-delà) vendeur de "prêt à penser".
Bref, encore un imposteur "communicant" (trop cher vénéré, trop cher payé) qui prétend nous donner des leçons (nous ne sommes pas des enfants d'Attali)...qui présume penser pour nous chers frères humains.
Un Monsieur "Je savais tout", "Je sais tout", "Je vous l'avais bien dit" qui nous prend pour des idiots.
Un "plein aux as", vidé d'humanité, redresseur de torts.
Un clownesque dompteur de misères (comme son frère de rang, frère de piste, Alain Minc) qui s'exhibe (outrageusement) dans le pitoyable cirque de la crise économique.
Un vieil avatar invétéré de notre immorale société du spectacle.

Un bon conseil de Nietzsche : pour vivre debout (les poches crevées, une unique culotte au large trou, les souliers blessés) mieux vaut ni suivre, ni être suivi.
Pour vivre debout : ni Dieu, ni maître !
A méditer...
Allez, je me calme, je vais lire ailleurs...
Relire Gilles Chatelet par exemple.
Qui dit :
"Etre passé de la chair à canon à la chair à consensus et à la pâte à informer est certes un progrès. Mais ces chairs se gâtent vite : la matière première consensuelle se transforme en une unanimité populiste des majorités silencieuses qui n'est jamais innocente. A ce populisme classique se greffe désormais un nouveau populisme yuppie -un techno-populisme- qui entend bien afficher sa post-modernité carnassière, prompte à digérer le best-of des biens et services de la planète."

Bonne nuit les petits...

  • Partager :
  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Myspace
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Technorati
  • Partager sur Wordpress
  • Partager sur Typepad
  • Partager sur Digg
  • Partager sur Google
  • Partager sur Netvibes

Bienvenue, souhaitez-vous laisser un commentaire ?

23/07/2014

Commentaire:

  • 9 commentaires
  • Victoire Nguyen

    Membre officiel

    Dominique, j'ai lu récemment "Un été à Coppet". J'aimerai avoir votre avis si vous l'avez déjà lu... Pour Thierry, on a aussi un amour en commun: Jim Morrison, les Doors, j'adore!!! Quant à Otsuka, j'ai été littéralement scotchée!!!!

  • (M.) Dominique Léger

    Membre officiel

    Vous me donnez, Victoire et Thierry, l'envie de lire Certaines n'avaient jamais vu la mer... Pour ce qui est d'Attali, je mets mon grain de sel par ailleurs !

  • THIERRY COUSTEIX

    Membre officiel

    Mais si Victoire, ne désespérons pas, on a bien réussi à se retrouver côte à côte pour lire et aimer l'excellent "Certaines n'avaient jamais vu la mer" de Julie Otsuka. Le reste est sans importance : place à la littérature !

  • Victoire Nguyen

    Membre officiel

    Je pense qu'il ne faut pas non plus accuser d'Attali de tout. Ce qu'il dit concernant la planète ne fait que redire ce que d'autres scientifiques ont déjà écrit. Je pense à Jared Diamond. J'ai lu son livre à Attali. Personnellement, je conçois que ce n'est pas le meilleur de lui. Mais tout de même, de là à le prendre pour un charlatan, il ne faut pas non plus exagérer. Restons dans la raison. Faisons une critique du livre mais non un procès à la personne parce que là, je pense qu'il ne nous reste plus grand monde!!!. Pour moi, je persiste et signe (mais j'aime aussi lire les chroniques de Thierry, là n'est pas la question), je trouve des personnalités comme Minc ou Attali pas du tout honteuses. Parfois je me méfie d'eux parce qu'ils flirtent souvent avec certaines pensées (mais dans ce cas, il ne faut pas lire non plus Huntington ou Benjamin Barber ou Védrine!) mais dans l'ensemble, ils réfléchissent. On peut ne pas être d'accord avec eux sans pour autant injurier le non sens de ce qu'ils disent. Sinon, bonne lecture Thierry et à la prochaine. Je ne désespère pas: on trouvera sûrement une convergence de pensée un jour, vous et moi.

  • THIERRY COUSTEIX

    Membre officiel

    Oui Virginie ! Les frères Bognanov bien sûr ! Futurs prix Nobel de sciences...occultes !

  • Virginie Neufville

    Membre officiel

    Attali a écrit jadis un très bon roman: "la confrérie des éveillés"...Sinon, dans la m... on y est déjà, faudrait pas non plus se persuader qu'on vit dans le fabuleux monde de Oui-Oui...Et sans vouloir polémiquer, je me souviens d'une émission télé vue il y a 5 ans environ, où Attali, invité, m'avait foutu les jetons en expliquant grosso modo ce qui allait arriver à l'Europe...Force est de constater qu'il n'avait pas complètement tort, mais pas entièrement raison non plus! Pour couronner le tout, si vous voulez aussi vous prendre la tête avec des "charlatans" dans le genre, il y a aussi les frères Bogdanov...mais c encore autre chose! :-)

Recommandation du Club de lecture Actualité
  • Le premier sexe
    Thierry BAZZATO

    Thierry

    2 livres

    Le premier sexe Recommandé par Thierry BAZZATO

    Après des décennies de féminisme forcené, que reste-t-il de l'homme ? Il n'a pas disparu, non, ...

  • Tais-toi et pardonne !
    MARTY DEBY

    MARTY

    1 livre

    Tais-toi et pardonne ! Recommandé par MARTY DEBY

    Deux millions de personnes en France déclarent avoir subi des abus dans le cadre familial. Moins de ...

Critique du Club de lecture Actualité
  • Vendues !
    Anne-Laure W

    Anne-Laure

    147 livres

    Entre violences et émotions. L’avis de Anne-Laure W sur Vendues !

    Après Jamais sans ma fille, une autre histoire poignante et émouvante que celle des deux sœurs ...

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité