Ses infos 

Genre : masculin

Ses préférences plus de préférences
Ils le suivent (5)
  • Anne-Laure Capredon
  • Sofie D.
  • Remi Dekoninck
tous
Il les suit (7)
  • Anne-Laure Capredon
  • Sofie D.
  • Remi Dekoninck
tous
Vous êtes sur le profil de Daniel Savary
Les mots et les phrases sont produits par la loi de causalité et se conditionnent mutuellement : ils ne peuvent pas exprimer la Réalité ultime. (Lankavatara soutra)  
Lecteur

Critique de "La guerre des boutons"

Sa note:
9-12 ans??? 10/08/2012 par
Cette critique a été lue 191 fois
  • 1 avis positif
  • 1

CritiqueOubliez les films et lisez ou relisez le livre. La guerre des boutons est un roman drôle mais aussi tragique. Les enfants de Longeverne n’aiment pas leurs parents violents, détestent leur maître d’école autant que le curé et le garde champêtre. Une œuvre anarchiste en hommage à Rabelais. Tout simplement inoubliable.

  • Partager :
  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Myspace
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Technorati
  • Partager sur Wordpress
  • Partager sur Typepad
  • Partager sur Digg
  • Partager sur Google
  • Partager sur Netvibes

Bienvenue, souhaitez-vous laisser un commentaire ?

22/10/2014

Commentaire:

  • 1 commentaire
Recommandation du Club de lecture 9 - 12 ans
  • Le petit principe
    Virginie Neufville

    Virginie

    Officiel 1289 livres

    Le petit principe Recommandé par Virginie Neufville

    Un astronaute sort de sa navette spatiale pour faire une réparation. Soudain, il entend une voix ...

  • TK
    Homora Alo

    Homora

    22 livres

    TK Recommandé par Homora Alo

    Pour la première fois, cet été, Alan a la maison pour lui tout seul. Une aubaine pour se mettre ...

Critiques du Club de lecture 9 - 12 ans
  • LE CHAMP DE PERSONNE
    Christin Castagneris

    Christin

    430 livres

    rafraichissant L’avis de Christin Castagneris sur LE CHAMP DE PERSONNE

    Petite plongée dans la France d'après guerre. On respire la craie, on entend les yéyés et on ...

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité