Chers voisins

Tumblr : quand le blog s’exporte en librairie

10/02/2014

Plateforme de blogs doublée d’un réseau social, Tumblr est devenu très vite un emblème de la culture LOL. Devant leur succès croissant, quelques uns de ces blogs ont été adaptés en livre. MyBOOX a enquêté sur l’intérêt d’une telle démarche.

 

"Paye ta shnek", "Comment devenir un ninja gratuitement ?", "Les Boloss des belles lettres", "Chers voisins",… Nombreux sont les Tumblr à succès à trouver une seconde jeunesse en version papier. Devenu aussi culte que Twitter et Facebook, Tumblr est une plateforme de microblogs créée aux Etats-Unis en 2007. Le concept est simple : choisir un thème central et poster articles, photos et vidéos en étant le plus concis et accrocheur possible. Rapidement prise d’assaut par la culture LOL et ses montages Photoshop, vidéos de chats et autres gifs animés, la plateforme, aujourd’hui rachetée par Yahoo!, a connu un succès croissant ; au point que la plupart des sites d’actualité proposent régulièrement une sélection des blogs les plus drôles ou insolites du moment. Cette véritable success-story suscite de plus en plus l’intérêt des éditeurs, qui transposent en livre les Tumblr les plus populaires.

 

Faire rire à tout prix… 

 

Le LOL – de l’expression Laughing Out Loud ("rire aux éclats") – est le mot d'ordre sur Tumblr. Dans la plupart de ces blogs, faire rire s’apparente à se moquer gentiment et tourner en dérision tout et n’importe quoi, des "petits mots doux" échangés entre voisins (Chers voisins) aux SMS envoyés par les parents (Mes parents font des SMS ou Avec Maman). C’est donc tout naturellement que la collection "Humour" des éditions J’ai Lu, spécialisée dans les formats courts et peu onéreux, s’est intéressée à ce phénomène du web. Son responsable, Christophe Absi, nous explique ainsi : "J’essaye de transposer sur papier l’humour de la génération internet, caractérisée par des punch-line très courtes et très efficaces. Il faut ensuite trouver la forme et un thème suffisamment fort pour en faire un livre. (…) Pour moi, c’est une nouvelle façon de s’exprimer qui ringardise tous les bouquins d’humour, que ce soit les anthologies, les chroniques radio d’untel ou untel. J’essaye d’aller vers quelque chose de plus moderne, c’est-à-dire principalement des choses issues d’internet plutôt que de la télévision." Si Tumblr est considéré comme un vivier de création permettant de trouver une nouvelle façon de traiter l'humour, tout n'est pas adaptable au format papier, car il y a beaucoup de choses visuels comme les vidéos, les gifs animés ou les montages Photoshop de personnalités. Il y a donc peu de chance que l'on voit un jour dans un livre ce fameux cliché fusionnant Christine Boutin et le célèbre tableau de Gustave Courbet, L'origine du monde.


 

…tout en faisant passer un message 

 

Avec le passage au papier, ces blogs gagnent une structure et une cohérence qu’ils n’avaient pas forcément dans leur version en ligne. L’effet produit sur le lecteur n’est plus seulement le rire. C’est le cas de Comment devenir un ninja gratuitement ?, de Josselin Bordat et Olivier Laude, un des tout premiers à avoir été adapté en livre (d’abord en auto-édition par Brain Magazine, puis par les éditions J’ai Lu). Cette compilation des requêtes les plus farfelues faites sur Google – du plus tordu ("Bob l'éponge porno sexe gay") au plus mignon ("pieds qui sentent le bonbon"), en passant par le plus philosophique ("pourquoi le ciel est haut") –, est aussi une sorte de reflet poétique, voire sociologique, sur notre société, ses travers et ses interdits, à l’heure du web. Avec le livre Paye ta shnek, la blogueuse Anaïs Bourdet a également pu prolonger l’aventure de son blog, qui répertorie le pire de la drague de rue, et approfondir son propos par une préface de deux avocates, Valence Borgia et Leila Hamzaoui, pour en faire un manifeste féministe. Même si les phrases de ce recueil prêtent parfois à sourire, le but recherché par l’auteure est avant tout de montrer "le reflet de ce que vit une femme à notre époque et dont elle peut témoigner". Alexandrine Duhin, éditrice du livre chez Fayard, explique ainsi la démarche : "les réflexions que certains hommes lancent à une femme qui se promène dans la rue ne sont pas anodines et s’apparentent, la plupart du temps à des agressions. L’idée était de faire passer le message en en riant, et pas en faisant la morale". Mot d’ordre, donc : ne surtout pas se prendre au sérieux.

 

D’une culture d’initiés à un objet grand public

 

À la base, le LOL se réduisait à une culture d’initiés, pratiquée par des jeunes geeks ou des gens qui travaillent dans le milieu de l’information et sur internet. Pour Christophe Absi, "l’humour LOL, c’est l’humour des 15-40 ans, qui vont sur les réseaux sociaux, s’informent sur internet, regardent autant Youtube que Canal+". Dès lors, l’intérêt majeur de transposer cette culture du web dans le format plus grand public d’un livre de poche n’est pas anodin. Cela permet de "toucher un public autre que celui qui se rend régulièrement sur internet, explique Christophe Absi, mes parents, par exemple, ne vont pas aller sur ce genre de sites." À ceux qui interrogent une telle démarche de vendre un contenu disponible gratuitement sur internet, les éditeurs répondent par l’argument du passage de témoin. "Ceux qui apprécient le tumblr peuvent maintenant le faire connaître en l’offrant (à 8 euros, c’est moins cher que des fleurs) et aussi à tous ceux qui ne fréquentent pas encore assidument la Toile, mais voient dans ce livre un outil de combat, léger et drôle" souligne l’éditrice de Paye ta shnek. Un avis que semble partager l’éditeur de Chers voisins, vendu à plus de 35 000 exemplaires : "Etant donné le faible prix de ces livres, le côté cadeau est aussi très important. Je sais que Chers voisins est un livre qu’on offre beaucoup à l’occasion d’une soirée ou d’un anniversaire."

 

Et les droits d’auteur dans tout ça ?

 

Si les éditeurs considèrent les Tumblr comme des manuscrits en ligne, se pose parfois la question des droits d’auteurs. Dans certains cas, les auteurs sont clairement identifiés, comme pour Les Boloss des belles lettres, de Michel Pimpant et Quentin Leclerc, qui consiste à revisiter les grands classiques de la littérature en mode "Boloss" (c'est-à-dire version argot "walouf"). Mais cela n’est pas toujours aussi simple, notamment avec les blogs participatifs. "Pour Chers voisins, c’est très compliqué de retrouver la personne qui a pris la photo du mot, mais on essaye de recontacter chaque personne qui a envoyé la photo pour lui donner un livre, au minimum", confie Christophe Absi. On est donc très loin de la démarche polémique effectuée par Larousse avec la parution récente de ses Perles des tweets et du Net, qui l'a incité à retirer le livre des librairies. "Je ne comprends pas ce qui est passé par la tête des gens de chez Larousse. Ils ont mis la mention « anonyme » sur plein de tweets alors que ça n’existe pas les comptes sans nom. C’est clairement un livre que je n’aurais jamais fait, poursuit le responsable éditorial de J’ai Lu, en insistant sur le fait que la plupart de ces livres de perles sont réécrits, voire inventés avec une typo faite à l’ordinateur." L’attrait des Tumblr pour les éditeurs est donc aussi l’authenticité. Comme par exemple l'ouvrage Zéro pointé, qui reprend les copies d’élèves insolites commentées, puis scannées, par les profs eux-mêmes. Ou encore Alors voilà, les 1001 vies des Urgences, de Baptiste Beaulieu, qui se nourrit d’anecdotes en milieu hospitalier pour dépeindre un vrai petit théâtre de la Comédie humaine.



Crédits photo : © @TommeBlur (issue du tumblr #JouelacommeBoutin)
 

Sébastien Jenvrin

  • Envoyer
  • S'abonner
  • Imprimer
  • Partager :
  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Myspace
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Technorati
  • Partager sur Wordpress
  • Partager sur Typepad
  • Partager sur Digg
  • Partager sur Google
  • Partager sur Netvibes

Bienvenue, souhaitez-vous laisser un commentaire ?

23/07/2014

Commentaire:

Recommandation du Club de lecture Humour
  • Et ça vous fait rire ?
    Milca Benedit

    Milca

    Officiel 449 livres

    Et ça vous fait rire ? Recommandé par Milca Benedit

    Hugleikur Dagson nous vient d'Islande. En Islande, la nuit dure dix-neuf heures l'hiver. En Islande, ...

Critiques du Club de lecture
  • Le restaurant de l'amour retrouvé
    Isabelle ISAPURE

    Isabelle

    303 livres

    A savourer. L’avis de Isabelle ISAPURE sur Le restaurant de l'amour retrouvé

    Rinco, vingt-cinq ans, qui suite à une difficile rupture sentimentale perd sa voix et décide, ...

  • Eugène Carrière 1849-1906
    Victoire Nguyen

    Victoire

    Officiel 1419 livres

    Entre intimisme et symbolisme L’avis de Victoire Nguyen sur Eugène Carrière 1849-1906

    Ce catalogue est un ouvrage qui recense le travail de Eugène Carrière lors d'une exposition faite ...

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité