Histoires d'horreur, livres qui font peur, lecteurs MyBOOX

Stephen King reste le roi de la trouille pour les lecteurs MyBOOX

19/12/2012

MyBOOX a interrogé ses lecteurs sur les livres qui les ont le plus effrayés. Les titres cités suffisent à faire froid dans le dos.

A l’approche des fêtes de Noël, période gloutonne et angélique, MyBOOX a décidé de jouer le trouble-fête en demandant à ses lecteurs, via sa page Facebook, de se rappeler le livre le plus effrayant de leur vie. 


A en croire les résultats, pas de doute : malgré la pléthore d’auteurs actuels revendiquant la veine de Stephen King ou d’Edgar Allan Poe, pas grand monde pour assurer la relève pour l’instant.


Stephen King a traumatisé 50% des lecteurs sondés

  
Parmi les lecteurs de MyBOOX, en tout cas, ce sont les écrivains classiques, fondateurs des genres polar et science fiction, qui ont laissé les plus grands souvenirs de lectures fébriles, de fronts moites et de mains tremblantes. A commencer par Stephen King, qui remporte la couronne de la trouille avec environ 50% des votes. Son roman Simetierre, dans lequel un cimetière d’animaux enterrés par des enfants bouleverse la vie d’une famille, mais aussi Ça ont marqué à vie des lecteurs innocents et sont même allés jusqu'à atteindre ceux qui n’ont fait qu’en entendre parler. "J’ai peur des clowns, confie une lectrice, donc je n’ai jamais pu me résoudre à lire Ça en entier". 
 

Edgar Allan Poe, Thomas Harris et Mary Schelley, inoubliables


Pour rester sur les classiques, Edgar Allan Poe, considéré comme le père du polar, en a aussi fait chanceler plus d’un avec ses Histoires extraordinaires et des romans surnaturels comme Ligeia, lequel a rendu une lectrice "coulrophobe (phobique des clowns ndlr) à vie". D’autres auteurs de référence ont été dévorés par nos lecteurs, une main sur la lampe de poche et l’autre sur les yeux : Mary Shelley, auteur de Frankenstein, "l'étranger incompris et violent dans toute sa splendeur", se rappelle une lectrice, Le silence des agneaux de Thomas Harris mettant en scène le personnage fictif d'Hannibal Lecter, ou encore le roman post-apocalyptique, en plein dans l’actu-panique du 21 décembre 2012, La route de Cormac McCarthy. 
 

Les jeunes auteurs prennent la relève


Les lecteurs ont tout de même fini par dévoiler leurs découvertes plus récentes avec un penchant notable pour les histoires d’enfants disparus, assassinés ou traumatisés, ambiance Noël en somme. Version sanglante avec le jeune Sire Cedric auteur de Enfant des cimetières dans lequel un fossoyeur pris de folie massacre sa femme et ses enfants avec un fusil à pompe, avant de se donner la mort. Version psychologique et angoissante avec Charles King, auteur de Mama's Boy ou avec Le Chuchoteur de Donato Carrisi dans lequel cinq petites filles disparaissent dans une fosse. 


Quand l'histoire rattrape le cauchemar

 
Du trash, du surnaturel et enfin du quasi-réel avec le roman historique et cauchemardesque Les Bienveillantes de Jonathan Littell, cité par un lecteur comme le roman le plus effrayant de sa vie. Dans ce récit, l’écrivain franco-américain Jonathan Littell a imaginé les mémoires d’un personnage fictif, Maximilien Aue, qui aurait participé aux massacres de masse nazis comme officier SS.

Et pour ceux qui voudraient découvrir les nouveaux talents de la littérature à frisson, MyBOOX organise un appel à lecteurs sur les romans de la collection mythique de Denoël, relancée tout récemment, Sueurs froides. Interdit de se bander les yeux. 
 
L.M.

  • Envoyer
  • S'abonner
  • Imprimer
  • Partager :
  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Myspace
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Technorati
  • Partager sur Wordpress
  • Partager sur Typepad
  • Partager sur Digg
  • Partager sur Google
  • Partager sur Netvibes
  • 1 commentaire
  • Sylvie Guevel

    Membre

    eh oui Stephen King reste le maître de la trouille pour beaucoup ; il faut dire qu'avec certains de ses romans (de quelques années en arrière) , il y allait fort ...et les adaptions au cinéma ,comme "ça","le fléau","Carrie" ,"Misery" ,"Shinning" et d'autres ,donnaient bien des frissons ! J'adorais !Maintenant un peu moins , je le trouve en perte d'inspiration.

Bienvenue, souhaitez-vous laisser un commentaire ?

18/04/2014

Commentaire:

Recommandation du Club de lecture Polar et Thriller
  • Da Vinci code
    Jérôme Vasari

    Jérôme

    22 livres

    Da Vinci code Recommandé par Jérôme Vasari

    Enfermé dans la Grande Galerie du Louvre, Jacques Saunière n'a plus que quelques instants à ...

  • Les enfants de l'Etat
    Yv Le blog Lyvres

    Yv

    416 livres

    Les enfants de l'Etat Recommandé par Yv Le blog Lyvres

    Le capitaine Korolev, inspecteur de police à Moscou en 1937, savoure la visite longtemps attendue ...

Critiques du Club de lecture
  • Bubbles se lâche
    Anne Dumanoir

    Anne

    594 livres

    Frais et coloré L’avis de Anne Dumanoir sur Bubbles se lâche

    Un roman frais et coloré.... On suit avec plaisir les péripéties de Bubbles héroine haute en ...

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité