• Accueil /
  • Les articles /
  • L’objectif d’Obama : des livres numériques pour tous les étudiants d’ici 2017
Image par défaut

L’objectif d’Obama : des livres numériques pour tous les étudiants d’ici 2017

04/02/2012

Dans une interview accordée à l’Associated Press, le secrétaire d’Etat américain à l’éducation Arne Duncan a annoncé sa volonté de rendre le livre numérique accessible à tous les étudiants d’ici 5 ans. Considéré comme moins coûteux et plus ludique, le livre numérique semble faire son entrée dans le programme de la campagne présidentielle de Barack Obama.

 


Deux semaines après l’annonce faite par Apple du lancement prochain de sa nouvelle boutique de manuels scolaires numériques, l’iBooks 2, c’est au tour de l’administration du Président Barack Obama de s’intéresser au livre numérique, qu’elle considère comme essentielle dans  la réforme de l’éducation.


Une économie de 600 dollars par an pour les étudiants


Dans un entretien publié jeudi par l’Associated Press, Arne Duncan, secrétaire d’Etat à l’éducation et Julius Genachowski, président Federal Communications Commission ont annoncé leur détermination à rendre accessibles à tous les étudiants les livres et manuels scolaires sur tablette numérique. "Nous dépensons 7 milliards de dollars par an pour l’achat de manuels scolaires, et pour de nombreux étudiants à travers le pays, ils sont obsolètes" a déclaré Genachowski. D’ici 2017, "nous pourrions dépenser bien moins (…) tout en en faisant faire bien plus avec les manuels scolaires numériques". Pour Arne Duncan, il s’agirait d’une véritable révolution : avec des manuels scolaires digitaux ne dépassant pas les 14.99 dollars, la transition vers le numérique pourrait faire économiser près de 600 dollars par an : "Voulons-nous des enfants qui se promènent avec des sacs à dos pesant près de 20 kilos, chargés de livres coûtant 50, 60 voire 70 dollars, et dont  beaucoup d'entre eux ne sont plus d’actualité ? Ou bien voulons-nous que nos étudiants soient dotés d’appareils mobiles qui  ont la possibilité d’être constamment mis à jour et donc la capacité est si grande qu’une telle chose n’était même pas imaginable il y a quelques années ?  Je pense que c'est un choix très simple à faire".


Des manuels plus interactifs


En favorisant une évolution vers le tout digital, l’admnistration Obama favorise une vraie réinvention du livre scolaire. Pour mieux informer et promouvoir le manuel scolaire numérique auprès des professeurs, le gouvernement a mis à leur disposition un manuel de 67 pages, lui aussi disponible sur tablette, et intitulé "Digital Textschool Playbook". Considéré comme plus ludique tout en restant pédagogique, le manuel sur tablette numérique pourra désormais contenir des vidéos, des fichiers audios. Agrémenté de modèles 3D manipulables ou encore de dictionnaires intégrés, son objectif est aussi de réconcilier les élèves avec l’apprentissage et le système scolaire.

 

C.A.

  • Envoyer
  • S'abonner
  • Imprimer
  • Partager :
  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Myspace
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Technorati
  • Partager sur Wordpress
  • Partager sur Typepad
  • Partager sur Digg
  • Partager sur Google
  • Partager sur Netvibes

Bienvenue, souhaitez-vous laisser un commentaire ?

30/10/2014

Commentaire:

Recommandation du Club de lecture Actualité
  • Révélations
    MAGALI Tacy

    MAGALI

    0 livre

    Révélations Recommandé par MAGALI Tacy

    Faisant suite aux romans intitulés « la Cité de la Paix », et « Le Troisième Temple », ce ...

  • Moi, l'enfant volée
    Hasna AMARI

    Hasna

    1 livre

    Moi, l'enfant volée Recommandé par Hasna AMARI

    La vie de Dany, candidate à la dernière édition de « L'île de la tentation », est un ...

Critiques du Club de lecture
  • Le roi lézard
    Elvis Paris

    Elvis

    434 livres

    ok L’avis de Elvis Paris sur Le roi lézard

    Et si Louise Morvan réussissait enfin à élucider le mystère de la mort de son oncle ? Assassiné ...

  • L'appel
    Virginie Neufville

    Virginie

    Officiel 1295 livres

    Ce qui sera, sera. L’avis de Virginie Neufville sur L'appel

    Le lecteur averti (ou non) de littérature jeunesse n'a pas pu passer à côté du battage ...

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité