Gatsby le Magnifique

Festival de Cannes : Gatsby "parfait" pour la Croisette

14/03/2013

Bien que n'étant pas une avant-première mondiale le film, Gatsby le magnifique, adapté du roman de Francis Scott Fitzgerald, est "parfait pour l'ouverture" du festival de Cannes estime le délégué général, Thierry Frémaux, auprès du Figaro.

A bas la coutume !  Alors que les films projetés en ouverture du Festival de Cannes sont traditionnellement des avant-premières mondiales, les organisateurs du festival ont, cette année, décidé de sacrifier la tradition pour le magnifique Gatsby.

"Un grand réalisateur, un grand acteur, un grand écrivain… Que demander de plus?"


Le film de Baz Luhrmann Gatsby le magnifique, adapté du célèbre roman de Francis Scott Fitzgerald, avec Leonardo Di Caprio dans le rôle titre, sera ainsi présenté le 15 mai 2013 en ouverture du 66e Festival de Cannes, malgré une première projection le 10 mai, à New York.

Une originalité qui n’est pas pour déplaire au délégué général de l’événement Thierry Frémaux : "Selon moi, c'est un film parfait pour l'ouverture d'un festival tel que Cannes: un grand réalisateur, un grand acteur, un grand écrivain… et une certaine idée du glamour, explique-t-il au Figaro. Que demander de plus?"

Thierry Frémaux : "Il faut bien vivre dangereusement"


Présenté hors compétition, le film sera projeté en 3D, le jour de sa sortie française : "Ce qui a été décisif, c'est aussi que le film sort dans toutes les salles de France le même jour que l'ouverture de Cannes. Il est important d'associer le grand public au Festival", déclare Thiérry Frémaux, qui ne voit pas la projection new-yorkaise du 10 mai comme une menace : "S'il n'est pas aimé par la critique outre-Atlantique, nous accueillerons un film un peu blessé. Et un certain nombre de journalistes français ne se priveront pas de souligner son ‘échec' - comme ceux qui ont parlé ‘d'humiliation' quand Spielberg n'a pas obtenu l'Oscar pour Lincoln . Mais il faut bien vivre dangereusement! Cannes a survécu à un Festival ouvert par Da Vinci Code", s'amuse-t-il.


Francis Scott Fitzgerald "adorait le Carlton et l'Hôtel du Cap"


En amateur de littérature, Thierry Frémaux a par ailleur tenu à souligner sur Twitter le lien particulier existant, selon lui, entre la Croisette et Francis Scott Fitzgerald qui, "du temps de sa gloire, a co-inventé avec Zelda (sa femme) la Côte d'Azur. Il adorait le Carlton et l'Hôtel du Cap". Selon Baz Luhrmann, Fitzgerald aurait même écrit "quelques-uns des passages les plus poignants" de son œuvre, durant son séjour dans le sud de la France.

O.S

  • Envoyer
  • S'abonner
  • Imprimer
  • Partager :
  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Myspace
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Technorati
  • Partager sur Wordpress
  • Partager sur Typepad
  • Partager sur Digg
  • Partager sur Google
  • Partager sur Netvibes

Bienvenue, souhaitez-vous laisser un commentaire ?

01/09/2014

Commentaire:

Recommandation du Club de lecture Romans et nouvelles
  • Et rien d'autre
    THIERRY COUSTEIX

    THIERRY

    Officiel 449 livres

    Et rien d'autre Recommandé par THIERRY COUSTEIX

    La Seconde Guerre mondiale touche à sa fin. A bord d'un porte-avions, au large du Japon, Philip ...

  • Tristesse de la terre
    THIERRY COUSTEIX

    THIERRY

    Officiel 449 livres

    Tristesse de la terre Recommandé par THIERRY COUSTEIX

    Alors, le rêve reprend. Des centaines de cavaliers galopent, soulevant des nuages de poussière. On ...

Critiques du Club de lecture
  • Son carnet rouge
    Veronique Grivet

    Veronique

    55 livres

    Tel est pris qui croyait prendre L’avis de Veronique Grivet sur Son carnet rouge

    Au travers de 11 brèves nouvelles Tatiana de Rosnay nous entraine dans le monde de l'adultère. On ...

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité